Témoignage : Je ne veux pas de femme noire

IKHAYA MOSSY5 commentaires

 Moi c’est Mariam, co-fondatrice de la marque Ikhaya Mossy, spécialisée dans la confection des accessoires de  mode faits-main. 

Non! on ne vend pas des bijoux, mais bien des histoires, celles de nos artisans venant des zones les plus pauvres d’Afrique, celles de l’Afrique qu’on aime voir. Nos bijoux africains ont une histoire unique car nos ancêtres les ont crées et les ont transmis à nos artisans pour que tu y mettes ton empreinte. … 
Si tu aimes la mode Africaine, en particuliers des bijoux Africains, en perles, en bois ou en métal alors découvre ici ce qui va te rendre Unique..


Aujourd’hui je partage avec toi ce témoignage d'un AMOUR raté

N’hésite pas à nous donner ton avis en  commentaire sur ce sujet

 

Je m’appelle James, je suis métisse franco camerounais et je ne veux pas de femme noire.

africain

Oui j’ai grandi à  la campagne avec un père camerounais et une mère blanche polonaise. Mon père n’avait de cesse de mauvaises paroles sur la femme noire « Elles sont superficielles, agressives, matérialistes mon fils évites-les ». Ma mère me disait « ton père m’a choisi car je suis différente des femmes de chez lui ». Je ne connaissais pas la famille de mon père donc j’ai grandi avec une sous estimation de la femme noire.

A l’âge de 19 ans j’ai débarqué à paris pour poursuivre mes études.  Et là j’ai rencontre toute forme de femme noire, toute forme de beauté, de caractère etc.. Mais peu importe j’avais peur d’elle. Et papa m’avais dit « évites-les mon fils ». Chaque parole d’une noire m’irritait, je me braquais à chaque fois que l’une d’elle me parlait.

J’aime la femme noire mais je ne veux pas décevoir mon père.

A 25 ans, j’ai fini mes études, à 28 j’ai décroché un CDI et j’ai intégré une grande entreprise Parisienne. Et devinez quoi une seule femme noire au nom d’Anna dans l’entreprise et fallait que ce soit ma manager. Elle était d’une beauté époustouflante et d’une douceur incroyable. Elle a tout fait pour m’intégrer dans l’entreprise. On déjeunait toujours ensemble, on s’était lié d’amitié au point de se voir le week-end, on avait la même tranche d’âge et les mêmes passions...

Au fil du temps je suis tombé amoureux d’elle mais devinez quoi ? Je m’étais interdit de me mettre avec une femme noire ou metisse. De peur de décevoir mon père je me suis interdit de lui déclarer mon amour et  J’ai préféré démissionné.

Je suis James j’ai 42 ans, divorcé, 2 enfants et aujourd'hui je regrette ma Anna


Les conseils de James:

Vivez votre vie, vous en avez qu’une, le plus important c’est le moment T car hier est parti à tout jamais et demain ne viendra peut être pas.

Ne choisissez pas votre partenaire en fonction des théories de telle ou telle personne car chaque personne est unique.

Je n'en veux pas à mon père car personne ne m'a forcé à l’écouter.

*les noms ont été changés

Et si on discutait en commentaire?Que penses-tu de ce genre de mentalité?

D'autres témoignage 

- Si tu veux etre belle il faut que tu sois claire ma cherie

- Tu es belle pour une noire

Pour recevoir plus d'articles inscris-toi ici

 

 

5 commentaires

safyatou
safyatou
je suis choquee par le temoignage
karine
karine
waou quel triste réalité en tant qu’africain renier ainsi ses origines
Loula
Loula
je suis vraiment choquee qu’il yait des parents qui interdisent leurs enfants a se mettre avec des femmes de leur choix
kara A.
kara A.
Waouuh je suis choquée!!! à ce point?? Seigneur!! pitié que des regrets…
steph
steph
vraiment dommage certaines mentalites

Ajouter un commentaire