J'ai découvert que j'ai été excisée sur la table d'accouchement

Empyre Collaborator1 commentaire
  Moi c’est Mariam, co-fondatrice de la marque Ikhaya Mossy, spécialisée dans la confection des accessoires de  mode faits-main
Non! on ne vend pas des bijoux, mais bien des histoires, celles de nos artisans venant des zones les plus pauvres d’Afrique, celles de l’Afrique qu’on aime voir. Nos bijoux ont une histoire unique car nos ancêtres l’ont crées et l’ont transmis à nos artisans pour que tu y mettes ton empreinte. … 
Si tu aimes la mode Africaine, en particuliers des bijoux Africains, en perles, en bois ou en métal alors découvre ici ce qui va te rendre Unique..


Aujourd’hui je partage avec toi ce témoignage d'une anonyme poignant qui touche certaines femmes partout dans le monde, peut être que tu te reconnaîtras ou reconnaîtras une personne de ton entourage

N’hésite pas à nous donner ton avis en  commentaire sur ce sujet

 J'ai découvert que j'ai été excisée sur la table d'accouchement

"Madame, vous avez été excisée".... cette phrase, me hantera toute ma vie

Ce jour qui aurait du être le plus beau jour de ma vie, la naissance de cet être fut le pire de ma vie.

Vous devez vous demander comment  se fait-il que je n'ai jamais su que j’étais excisée? je me le demande aussi...mais

Depuis toujours, Je savais que quelque chose clochait en moi, mais j'avais peur, peur de demander, peur d'en parler, car ce sujet était tabou. 

Laissez moi vous raconter ce petit bout de moi que je ne connaîtrais jamais, ce petit bout qui m'a été enlevé sans que je m'en souvienne, ce petit bout qui me manquera à tout jamais. Ce petit b...

Qui suis-je?

Je suis née dans un pays ou la tradition de l'excision n'est pas coutume, mais je suis née dans une famille qui le pratiquait, mais étant un sujet tabou, jamais au grand jamais je pensais en être victime. Car pour moi mes parents  étaient différents 

Les débuts de soupçons

Je me souviens d'une cousine qui m'avait dit "l'une d'entre vous a été excisée", étant plusieurs filles dans la famille et n’étant pas l’aînée cela m'avait rassurée car, si l'une d'entre nous l'avait été cela ne pouvait pas être moi. ouf Dieu merci

J'aurais du m'en douter...car

Très proche de ma maman, un jour alors que je n'avais que 18 ans je lui ai tendu la perche  après un reportage sur France 2 d'une femme excisée, car je la sentais bizarre tout au long de ce reportage.

Moi : " maman si j'avais été excisée tu me le dirais hein car ça peut être dangereux lors de l'accouchement"
Ma maman: " tu es trop impoli avec tes questions"
Moi: "Aie maman t'énerve pas c'est juste une question"

C’était la première et la dernière fois ou je lui ai posé une question sur l'excision.

Des années sont passées...

Mais, cette petite voix dans ma tete me disait et si c’était toi? mais je me persuadais en me disant "non pas possible car la gynecologue me l'aurait dit"

Enceinte jusqu'au cou mais  heureuse, ce jour tant attendu est enfin arrivé ... 

"Poussez madame poussez"
"ooooo quel beau bébé"
"vous voulez le prendre dans vos bras?

Comme dans les films j'ai pleuré.

Bébé est enfin la, mais...

Je sentais que quelque chose clochait, car les médecins rentraient et sortaient de la salle. Personne ne parlait en face de moi, puis d'un coup

Le médecin "Madame avez-vous été excisée?"
Moi:"non "
Le médecin: "Madame vous avez été excisée"
Moi: ah bon?

Cette question, devenue une affirmation, car mon subconscient le savais.

1 puis 2 puis 3 heures les médecins essayaient encore et toujours de me recoudre mais impossible le sang ne faisait que couler...

Les jours d’après furent difficiles car

Mes émotions étaient  partagées entre la haine, la tristesse, la joie et le "pourquoi ils m'ont fait ça, pourquoi moi" .

Dans un état d'esprit de je m'en fou il faut qu'elle me dise ce qu'il s'est passé car c'est mon corps, j'appelle donc ma maman illico presto

Moi -Maman j'ai découvert que j’étais excisée, est-ce que tu peux me dire c’était quand

Je n'aurai jamais du poser cette question, car la réponse fut conflictuelle, cette question avait braqué ma maman et elle pensait que je souhaitais la dénoncer ou la mettre en prison.

J'ai compris avec le temps, qu'elle n’était pas au courant des dangers, et comme dans sa famille personne n'avait eu de problème elle ne voyait pas le mal car , c'était la tradition.

Je sais que je  mourrai sans doute avec mes questions et ne pourrai jamais mettre de mots sur ce petit bout qui m'a été enlevée.

Mon conseil

On ne peut combattre l'excision que par de l'information, de l’éducation. On ne peut blâmer ceux qui le font sans connaitre les risques. On ne peut en vouloir à  ces femmes qui pensent bien faire car aucune ne souhaiterai mettre en danger la vie de sa fille. 

Ma mère aujourd'hui a crée une association qui a pour but d'informer sur les ravages de l'excision. Il n'est jamais trop tard pour changer de mentalité.

Que pensez-vous de l'excision? dites le nous en commentaire

 

D'autres témoignage 

- Je ne veux pas de femme noire dans ma vie

- Si tu veux etre belle il faut que tu sois claire ma cherie

- Tu es belle pour une noire

 

 

 

1 commentaire

Sakina
Sakina
C’esf vraiment triste

Ajouter un commentaire